Témoignage

Témoignage de Florent

Formation Qualifiante en espaces verts

Formation indispensable et constructive pour se lancer à son compte.
Contenu riche et condensé pour cette courte formation mais la compétence des professeurs, les sorties pédagogiques, la pratique au jardin de Bron et la bonne ambiance du groupe on contribué à la bonne qualité de l’ensemble.

Partenaires

Après une longue et laborieuse scolarité à chercher ma voie, je m’oriente dans le secteur automobile après avoir obtenu un CAP/BEP en productique.

J’ai donc repassé un deuxième CAP/BEP en mécanique automobile, puis un BAC Pro et une mention complémentaire d’un an pour travailler dans un centre de contrôle technique.

Mes diplômes obtenus, je ne souhaitais ni être contrôleur technique, ni mécanicien automobile.

Je suis donc partie à l’armée en 2000 et dès mon retour, j’ai commencé à chercher du travail tout en effectuant des missions intérimaires.

Après une immersion / formation accélérée de deux semaines dans une concession lyonnaise pour une marque allemande, je me suis retrouvé à Chambéry en Savoie pour mon premier emploi comme conseiller clientèle en après-vente automobile.

Mon tempérament, fort caractère et mon ambition m’ont permis de vite prendre des responsabilités et d’évoluer sur différents postes au sein de mon entreprise.

La concurrence est venue me démarcher et j’ai changé de concession et de marque automobile en 2004.

Trois ans de plus à Chambéry puis retour à Lyon en 2007 dans un autre gros groupe automobile Lyonnais.

Cinq ans d’expériences supplémentaires en passant par différents postes puis « DEJA » une remise en question sur mon avenir et le but de mon quotidien.

J’ai donc quitté le secteur automobile en 2012 dans une démarche de reconversion professionnelle.

Convaincu de mes qualités de dextérité et du potentiel de mes mains, je souhaitais rentrer dans une manufacture horlogère.

Après de nombreuses démarches téléphoniques, courriers et recherches, j’ai passé plusieurs entretiens et effectuer des tests pour intégrer une formation « adultes » dans une prestigieuse manufacture Suisse. Le projet n’a pas pu aboutir car ce secteur de la haute horlogerie, impacté par une crise financière, n’a pas renouvelé cette formation adulte de 18 mois.

Ne trouvant rien de bien intéressant et motivant pour moi, j’ai envoyé mon CV à toutes les concessions lyonnaises pour réintégrer un après-vente automobile pour ne pas rester au chômage.

Mon solide réseau dans ce secteur m’a permis d’intégrer une marque Allemande prestigieuse en 2013.

En 2015, toujours dans le même groupe, on me demande de m’installer dans le nord parisien pour prendre la responsabilité d’un après-vente.

Après beaucoup de réflexion et d’interrogations, j’ai accepté le poste qui m’a énormément apporté et grandi.

L’investissement personnel a été colossale mais les résultats ont été très flatteurs et ma direction me donne la responsabilité d’un deuxième atelier à Lille.

Fin 2019, j’ai la chance de revenir à Lyon, toujours pour la même marque et m’occupe désormais de 2 ateliers mais déjà, je ne trouve plus vraiment d’attrait à mon quotidien et à ce que je fais.

Les relations humaines, gestion du personnel et mes longues journées derrière mon ordinateur….

Je ne trouve plus de sens et d’envie à ce que je fais.

Trop de pression mental, pression du client, du constructeur, du patron.

Trop c’est trop, je dois faire autre chose de ma vie avant de craquer ou tomber malade.

Je dois surtout revenir à des choses plus concrètes, travailler de mes mains et avoir la satisfaction de son propre travail.

Après une rupture conventionnelle début 2021, je recherche de nouveau quel métier / projet pourrai m’intéresser, me convenir au quotidien mais surtout m’épanouir.

Trouver l’utile à l’agréable, une autre expérience plus riche de découvertes et d’intérêts.

Dans le secteur manuel, il y a l’embarras du choix mais il me faut une formation courte car j’ai déjà 45 ans.

 

Paysagiste.

 

On utilise sa tête, ses mains, on utilise du matériel, on travaille en extérieur, proche de la nature…

Beaucoup de valeurs essentielles à mes yeux et surtout besoin d’un nouvel objectif (personnel)

 

Je commence donc à m’intéresser sérieusement à ce secteur avec beaucoup de recherches sur internet, démarches personnelles et de nouvelles rencontres.

 

Une rencontre en particulier me permet d’intégrer son entreprise pour un stage « découverte » de deux semaines par le biais de pole emploi puis de travailler deux semaines de plus comme intérimaire en décembre 2021 et janvier 2022. Rien de tel de se tester physiquement en plein hiver dans le froid.

 

Visite du salon Paysalia pour prendre des contacts et s’intéresser aux nouvelles technologies.

 

Recherche d’une école mais trop peu de formation courte sauf l’agence d’intérim ERGALIS qui me propose d’intégrer la formation accélérée de quatre mois avec Formapaysage pour intégrer les bases du métier.

 

Lors de ces quatre mois, je me retrouve dans une petite section de huit stagiaires. De nouvelles rencontres venant de tous secteurs.

Rencontre de professeurs (professionnels pour certains) qui nous fond part de leurs connaissances.

Apprendre dans une ambiance sereine et détendue.

Quelques sorties pédagogiques intéressantes pour la reconnaissance des végétaux, mise en pratique de certaines activités dans le jardin de Bron.

Nous passons des cours à la pratique ce qui permet de mieux comprendre les choses et de cibler nos centres d’intérêt dans ce nouveau secteur.

 

Je ne suis pas là pour la pratique mais plutôt pour apprendre les connaissances de bases mais prends vite conscience du travail personnel conséquent pour maitriser un peu avant de se lancer.

 

Depuis le début de ma reconversion professionnelle, j’ambitionne de créer mon entreprise pour travailler en autonomie, à mon rythme, pour aboutir à un résultat immédiat et satisfaire mes futurs clients.

 

Je vais certainement m’aguerrir en passant par plusieurs entreprises lyonnaises pour comprendre le fonctionnement d’une entreprise, découvrir leur organisation, faire de l’entretien et de la création, garder les bonnes idées et me créer un nouveau réseau qui n’est pas le mien pour le moment.

 

Ce passage au sein de Formapaysage a été bénéfique tant pour les connaissances que pour les rencontres. J’ai toujours obtenu une réponse à mes questions.

Cela m’a aidé dans mon projet personnel.

 

Mon objectif principal, m’épanouir dans ce nouveau secteur qui est en manque de personnel mais surtout créer mon entreprise, la développer et pourquoi pas, embaucher du personnel ayant la même vision du service et de la qualité que moi.

C’est un secteur porteur. Nous aurons un emploi à l’issue de cette formation à condition d’être motivé et investi.

 

 

Florent HAUTIER

Connectez-vous

Demande d'adhésion